9 livres de voyage à lire absolument : 1ère éditionLa lecture, c’est ce moment de détente, d’évasion et de bonheur. Lire mot après mot et page après page, c’est un sentiment que j’apprécie beaucoup. Ce que j’apprécie encore plus, c’est de lire des livres de voyage.

Souvent quand je suis en voyage, j’aime lire, j’aime prendre du temps pour découvrir de nouveaux lieux et de nouvelles expériences. 

Mais j’évite toujours de lire un livre qui aborde une destination où je suis au moment même. En tout cas, vu les livres de cette liste, ça risque très peu d’arriver pour moi.

 

9 livres de voyage à lire absolument : 1ère édition

Dans ce premier article concernant les livres de voyage, je vous parle des 9 livres que j’ai lus dans cette thématique. 9 livres que j’ai appréciés et qui m’ont emporté. 9 livres que peut-être vous avez lus, ou qui sait, que je vous donnerai envie de lire.

Les livres que je vous présente sont des histoires vraies car ce que j’aime le plus, c’est de lire les récits de voyage et de vie de ces hommes et femmes qui me font rêver. C’est de découvrir des aventures et des parcours inattendus.

 

Into the wild – Jon Krakauer

Où ai-je lu ce livre : en vivant à Montréal

« Into the wild » un livre que l’on ne présente plus tant il est connu. Le film est peut-être plus connu encore mais il reste malgré tout différent. Quand à lui, le livre apporte beaucoup plus de contenu et d’informations sur ce garçon parti vivre une aventure à part.

C’est en 1992, dans un bus abandonné en Alaska, qu’est retrouvé le corps de Chris McCandless. Après l’obtention de son diplôme, il avait décidé de partir à l’aventure après avoir fait don de ses économies à une œuvre humanitaire. Son grand projet était de s’installer seul en Alaska et d’être en parfaite communion avec la nature.

L’histoire de cet aventurier en quête de liberté nous est racontée par le journaliste Jon Krakauer. Elle a ensuite inspiré la réalisation du film de Sean Penn. Le livre est plus complet que le film et permet de mieux comprendre cette histoire et de mieux s’en imprégner.

 

Wild – Cheryl Strayed

Où ai-je lu ce livre : en vivant à Montréal

Comme pour « Into the wild », j’ai découvert le livre « Wild » après en avoir vu le film. Le livre reste pour moi le plus beau moyen de s’immerger dans cette histoire.

Dans ce livre, la journaliste Cheryl Strayed raconte son histoire. Elle aura attendu 17 ans avant de mettre en lumière cette part d’ombre de son existence dans un livre où elle raconte son expérience.

C’est sur un coup de tête qu’elle a enfilé son sac à dos sans aucune idée de ce qui l’attendait. Après la disparition de sa mère, son passé de junky et un divorce douloureux, elle décide de prendre la direction d’un nouveau départ en partant vivre une randonnée de 1700 kilomètres sur le PCT « Chemin des Crêtes du Pacifique ». Une histoire poignante à découvrir.

 

Dans les forêts de Sibérie – Sylvain Tesson

Où ai-je lu ce livre : durant mon trajet en train de Vancouver à Toronto

J’ai eu plus de mal à lire ce livre en raison de la construction de ses phrases. C’est un style un peu différent de ce que j’ai l’habitude de lire.

Dans ce livre, Sylvain Tesson raconte son expérience au cœur de la Russie. Une histoire qui elle aussi a inspiré un film. Le film prend certaines libertés en ajoutant un personnage. Il est préférable de découvrir le livre avant de visionner le film.

Sylvain Tesson s’est installé seul dans une cabane en Sibérie, au bord du lac Baïkal. Pendant 6 mois, il vit différemment avec une autre approche au temps.

 

Le monde en stop – Ludovic Hubler

Où ai-je lu ce livre : durant le voyage en Roumanie/Serbie

J’ai littéralement dévoré les pages de ce livre. Si prenant que je lis ces mots passant de la frontière serbe vers la frontière roumaine en train, et non je n’étais pas en stop.

On arrive à en avoir peur pour lui, on se sent à ses côtés dans ce livre où il offre un espoir dans les rencontres tout en apprenant à ne pas avoir peur de l’autre avec la prudence de mise.

À 25 ans, Ludovic s’est lancé dans cette belle aventure, celle de parcourir le monde pendant cinq années. 170 000 kilomètres parcourus uniquement en stop dans 59 pays. Une aventure dans laquelle il a rencontré plus de 1300 conducteurs. Il montre qu’il est possible de voyager en stop de différentes manières. Du voilier-stop, du brise-glace-stop, du dromadaire-stop, tout ce que l’on peut imaginer.

C’est une aventure humaine pour laquelle j’ai toute mon admiration.

 

Latitude zéro – Marc Horn

Où ai-je lu ce livre : durant le salon des blogueurs de voyage à Saint-Malo

Je trouve que la couverture de ce livre n’est pas à la hauteur du récit. Ne vous y arrêtez pas et prenez la peine de découvrir cette aventure complètement incroyable.

Mike Horn, c’est ce gars qui s’est lancé un défi surprenant. Celui de parcourir en solitaire les 40 000 kilomètres de l’équateur. Celui de traverser trois océans, deux sommets de 6000 mètres, des pays en guerre, des jungles. L’objectif ultime : ne jamais quitter la latitude zéro.

Durant 17 mois, il vit cette aventure en allant au bout de son rêve en laissant femme et enfants. On partage son émerveillement mais aussi ses peurs. À plusieurs reprises, il a été en danger au point de voir sa vie se terminer. Cet homme s’est battu jusqu’au bout afin d’accomplir son rêve et d’être le premier homme à traverser le monde sur la latitude zéro.

 

Objectif : Pôle Nord de nuit – Mike Horn

Où ai-je lu ce livre : durant le voyage en République Tchèque

Dans cette autre aventure de Mike Horn, on le suit dans l’aventure la plus dangereuse de sa vie, celle de poser les pieds sur le pôle nord en hiver. Accompagné de son ami norvégien, Borge Ousland, ils repoussent les limites pour atteindre en premier cet objectif impossible. Ensemble, ils s’entraident dans cette aventure où la vie de l’un est en permanence entre les mains de l’autre. Une confiance à son apogée pour réussir cette mission. Durant deux mois, dans le noir le plus total et sur une glace très fine peuplée par les ours blancs, ils tenteront de réaliser l’impossible.

 

Avant d’aller dormir chez vous – Antoine De Maximy

Où ai-je lu ce livre : lors de mon retour en Belgique après avoir dit adieu à Montréal

Antoine de Maximy, c’est ce français à la chemise rouge que l’on ne présente plus. Grand fan de son émission « J’irai dormir chez vous », j’ai désiré en apprendre plus sur l’homme et son parcours. Ce livre est parfait pour cela et suivre ses débuts en tant que reporter de guerre et dans les différents documentaires auxquels il a participé.

Ce livre, c’est son carnet de route et de vie où il a réalisé une trentaine de documentaires, présenté plusieurs émissions, mis les pieds dans plus de 80 pays. Son métier allant d’ingénieur du son à caméraman, en devenant présentateur télé et réalisateur, il enfile les casquettes pour tenter d’atteindre son but : avoir sa propre émission.

 

Tragédie à l’Everest – Jon Krakauer

Où ai-je lu ce livre : lors de mon retour durant deux mois à Montréal

J’ai également vu le film avant de découvrir le livre. Jon Krakauer a également écrit « Into the wild » dont je vous parlais plus tôt. « Tragédie à l’Everest » raconte sa propre aventure où il a faillit y laisser la vie à l’une des pires catastrophes de l’Everest. De page en page, on vit l’aventure avec lui, on se met à avoir peur pour lui et ceux qui l’accompagnent dans l’expédition.

Jon était envoyé spécial pour le magazine américain « Outside ». Il accompagnait cette expédition de Rob Hall, l’un des guides himalayens les plus expérimentés, afin d’écrire un article sur cette expérience et l’ascension de l’Everest, le toit du Monde. Malheureusement, le 10 mai 1996, ce fut une véritable hécatombe dont ce livre raconte le récit de ce grand drame qui a lieu tout là-haut.

 

Conquérant de l’impossible – Mike Horn

Où ai-je lu ce livre : à mon retour en Belgique après être allé passer deux mois à Montréal et que j’ai décidé de redécouvrir ma région et mon pays

Je suis fan de Mike Horn, j’ai beaucoup de respect pour cet homme qui a vécu des aventures incroyables dont je n’oserais même pas vivre un seul pourcent.

Dans ce livre, Mike Horn a de nouveau un projet fou qu’il a réalisé après « Latitude Zéro » mais avant « Objectif : Pôle Nord de nuit ».

Les doigts gelés, l’eau glacée, les ours polaires, les températures de -60°C, il aura rendu l’impossible possible. Mike Horn a affronté l’Arctique sans savoir les souffrances que cela représenterait.

 

Vous l’aurez compris, la lecture, c’est quelque chose qui me passionne et me fascine. J’aime découvrir les aventures et récits de voyages de ces personnes. Et qui sait, un jour peut-être, je vivrai aussi quelque chose d’extraordinaire que je pourrai vous raconter sous forme de livre.

 

CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR ACHETER LES LIVRES

 

Quels sont les livres que vous avez lus et qui vous ont fascinés ? Avez-vous eu l’occasion de lire l’un, ou plusieurs, de ces livres ?

 

À lire également :